Rennes

« Constitué en 1794 à partir des œuvres saisies dans les édifices religieux et civils de la ville, le musée des beaux-arts tire cependant la plus grande partie de ses richesses du fabuleux cabinet de curiosités de Christophe-Paul de Robien(1698-1756), président au Parlement de Bretagne.

Cette collection encyclopédique était l'une des plus riches d'Europe : peintures, sculptures, antiquités égyptiennes, grecques et surtout celtiques, objets d'art provenant de tous les continents, ainsi qu'un exceptionnel ensemble de dessins.

Entre 1801 et 1811, des envois de l'Etat viennent compléter le fonds initial et apportent des œuvres {…} issues des confiscations révolutionnaires parisiennes et des conquêtes des armées françaises que le Muséum Central du Louvre ne pouvait plus contenir, complétés par des achats réalisés par l’Etat aux Salons. L'installation en 1855 du musée dans un nouveau bâtiment abritant aussi l'Université suscite des donations et legs importants. »Endommagé par la Seconde Guerre mondiale, le musée des beaux-arts de Rennes est l'objet d'une rénovation en 1957, accompagnée d'une active politique d'acquisitions : les Impressionnistes et l'Ecole de Pont-Aven.

Depuis vingt ans, le musée a constitué un ensemble modeste mais représentatif des divers courants artistiques du XXèmesiècle.

PhotoObjetDescription
13360
13.360
Sculpture monoxyle de forme approximative en T, présentant un tiki assis, incliné vers l’arrière, aux membres fluets. Ses pieds sont posés sur les épaules d’un autre tiki en buste, devant lui. Les bras du T sont plats et percés de chaque côté de 2 trous. Le corps du T de section hémisphérique se ter...
44

Copyright 2018 Musée de Tahiti et des îles | All Rights Reserved | Téléphone : 40 548 435 | Télécopie : 40 584 300 | Tous droits réservés Mentions légales | Design by TPP Conseil